05 Jul 2017

Antoinette fouque - site officiel

Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque (http://www.antoinettefouque.com) ne se reconnait pas dans la théorie du 2e sexe de Simone de Beauvoir. Le combat d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme féminin à outrance, il soutient son attachement à la maternité. "Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013. Cet ouvrage de 5 000 pages rend hommage à celles qui ont fait avancé le monde depuis 40 siècles.

Antoinette Fouque perçoit les problèmes que connait une femme lorsqu’elle assume ses rôles de maman et d’épouse alors qu'elle a un métier quand elle donne naissance à sa fille en 1964. Elle gardera toujours un solide enracinement à gauche de ses années passées dans un milieu ouvrier. Antoinette Fouque fait dans un premier temps des études en région PACA puis rejoint la capitale pour étudier les Lettres. Elle est encore en faculté quand elle se marie.

A la fin des années 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes font le choix de déclarer le MLF sous la forme d’une association. L’Alliance des femmes pour la démocratie voit le jour à l’initiative de la militante lorsqu'elle revient du pays de l'Oncle Sam à l'aube des années 90. Le Mouvement de libération des femmes fut fondé à l'Institut national de la propriété intellectuelle dans le but d'empêcher une récupération par les partis. Antoinette Fouque quitte le Mouvement de libération des femmes lorsqu'elle s'envole pour les USA au début des années 80. Le MLF est alors victime de querelles internes et a de moins en moins d'activistes.

Par le biais de sa maison d'édition, Antoinette Fouque promeut la force créatrice des femmes. Elle lance Les Editions des femmes dès 1973. Les Librairies des femmes voient le jour dans la foulée. Le public a connu de nombreux écrivains grâce à la maison d’édition d’Antoinette Fouque, qui met en avant plus de six cents livres voués à la création des femmes.

Antoinette Fouque défend les femmes en luttes partout dans le monde

l’Observatoire de la Misogynie, le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été créés par Antoinette Fouque. Pour la militante, il y a plus inconnu que le soldat inconnu : son épouse. C'est ce qu'elle clame pendant une manifestation parisienne du Mouvement de libération des femmes. Antoinette Fouque prend la défense de femmes en danger dans le monde comme la Kurde Leyla Zana et la Birmane Aung San Suu Kyi.

Son engagement politique

L'AFD se bat pour la notion d'égalité hommes-femmes. Antoinette Fouque initie l'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie au moment des deux cents ans de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen, en 1989. Encore dynamique aujourd’hui, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée par la militante se positionne à gauche. Au sein de la commission des droits de la femme à Strasbourg, Antoinette Fouque assure la vice-présidence.